Pour les clients, la vitrine d’une bijouterie de luxe, c’est le prélude à la séduction ; pour les professionnels, c’est avant tout une démarche marketing.

Brillants, étincelants et très bien mis en valeur, les bijoux se laissent admirer jusqu’à déclencher l’envie, presque le besoin. Si c’est à l’intérieur de la boutique que tout se passe ensuite, la vitrine a joué son rôle !

 

Conseil No 1 – Définir l’objectif de la vitrine d’une bijouterie de luxe

L’objectif de la vitrine d’une bijouterie de luxe est d’être suffisamment fascinante pour que le client ait envie de passer le seuil du magasin presque instantanément et pour cela, le client doit être séduit par la mise en scène. On sait que les clients qui stationnent longtemps devant une vitrine ne rentrent pas.

 

Conseil No 2 – Maîtriser l’agencement de la vitrine d’une bijouterie de luxe

Pour susciter le rêve avec quelques mètres carrés d’une exposition de bijoux sélectionnés spécifiquement, il faut que l’agencement de la vitrine réponde à certaines obligations :

  • Limiter en profondeur le champ de vision de l’œil en fermant le fond de la vitrine sans alourdir l’ensemble (matériau perforé ou tissu léger).
  • Respecter le schéma classique du triangle (pyramide) à l’intérieur duquel se trouve tous les produits à la vente et leurs présentoirs.
  • Présenter les bijoux majoritairement à hauteur des yeux, tout en optant pour des présentoirs de hauteurs différentes.
  • Mélanger les matières : verre et acrylique transparent laissent la vedette aux bijoux tandis que cuir et bois nobles accentuent le côté luxueux.
  • Opter pour 3 couleurs maximum, les couleurs chaudes amplifiant le côté chic.
  • Se servir de l’éclairage comme d’un accessoire supplémentaire de décoration dans la vitrine. Le jeu de lumière doit valoriser les bijoux et accentuer la mise en scène mais l’éclairage ne doit jamais être directement orienté sur un produit.

 

Conseil No 3 – Maîtriser l’organisation de la vitrine d’une bijouterie de luxe

L’organisation de la vitrine d’une bijouterie de luxe doit permettre aux clients de prendre rapidement leurs repères.

Une vitrine organisée en « îlots » présente clairement les bijoux de luxe de la boutique, occupant l’espace sans l’encombrer. Les bijoux tels que boucles d’oreilles, bagues, colliers, bracelets, montres, etc. sont présentés par gamme ou par collection, facilitant le repérage des futurs clients.

 

Conseil No 4 – Etiqueter les bijoux de la vitrine d’une bijouterie de luxe

L’étiquetage des bijoux à la vente dans la vitrine d’une bijouterie de luxe doit rester discret tout en étant lisible. C’est une contrainte car il s’agit là de mettre en scène d’autres éléments que les bijoux et leurs « faire-valoir ».

Attention, en aucun cas il ne faut étiqueter les bijoux directement.

Ces deux propositions sont des exemples :

  • Des chevalets transparents, tous similaires et de petite taille, situés toujours au même endroit par rapport aux bijoux dont ils affichent le prix : à droite, au pied de chaque présentoir et positionnés parallèlement à la vitrine.
  • Une ou deux listes encadrées, comme deux petits tableaux de maîtres discrets peuvent être placés dans la vitrine. Ils peuvent reprendre une description sommaire du bijou et afficher le prix en regard : boucles d’oreilles saphir et diamant ou bague pierres précieuses, etc.

 

Conseil No 5 – Renouveler la gamme des bijoux exposés dans la vitrine d’une bijouterie de luxe

S’il faut être du genre minimaliste dans la quantité d’articles déposés en vitrine, il ne faut pas hésiter à les renouveler fréquemment, soit environ tous les quinze jours. Une fois sur deux ou trois, le bijoutier peut églement faire évoluer la décoration de sa vitrine : en « collant » aux saisons ou aux différents événements marquants dans l’année (Halloween, soldes, Noël, Pâques, Saint-Valentin, etc.) ou en suivant les tendances de la mode pour le choix des couleurs et des matières.

 

Conseil No 6 – Entretenir la vitrine

Pour une vitrine soignée, il est nécessaire de l’entretenir régulièrement. Les traces de doigts sont inévitables et les boutiques proches d’une chaussée passante risquent les salissures venues de la rue. Il faut donc nettoyer quotidiennement la vitrine d’une bijouterie de luxe afin de conserver son éclat et ne pas ternir celui des bijoux qu’elle expose.

A l’extérieur, cet entretien peut être réalisé par un professionnel qui intervient chaque matin avant l’ouverture de la boutique.

 

Conseil No 7 – Sécuriser la vitrine

C’est un conseil essentiel, mais la sécurité ne participant pas au scénario de la vitrine, plus les éléments de sécurité sont discrets mieux c’est.

Le verre « securit » est obligatoire pour la vitrine de la boutique tandis que les systèmes de sécurité pour les vitrines individuelles à l’intérieur de la boutique doivent être discrets, voire invisibles : serrure contrôlée par badges pour équiper les portes coulissantes et vitrines en verre, etc.

La devanture de la boutique peut, en fonction de l’architecture et de l’environnement, être agrémentée de système de rideaux ou grilles métalliques. Cela peut être le cas pour une bijouterie de luxe installée dans une galerie ou un centre commercial où l’entrée de cette bijouterie est plus large que celle d’une boutique « en ville ».

De grandes maisons de la joaillerie de luxe telle que la Maison Chaumet, place Vendôme ou rue François 1er, à Paris, sont des exemples-types. Chaque vitrine ne semblant être qu’un petit morceau extrait de l’intérieur des boutiques et placé là comme une irrésistible invitation à entrer pour ne pas perdre le fil de l’histoire.