La crise sanitaire du Covid-19, qui a mené à la fermeture précipitée des boutiques le samedi 14 mars, a également poussé les commerçants à revoir leurs objectifs et leur façon de vendre, à se réinventer.

Suite à l’annonce du déconfinement progressif à partir du 11 mai de nouvelles questions se posent : comment préparer sa boutique avant la réouverture ? Quels sont les gestes barrière et le protocole à mettre en place pour reprendre les ventes en toute sécurité ? Tentons d’y voir plus clair.

Comment préparer sa boutique pour la réouverture ?

 

Pour bien préparer votre boutique avant la réouverture, vous pouvez en premier lieu :

 

  • Procéder à un nettoyage classique, si les locaux étaient fermés depuis plus de 5 jours
  • Désinfecter toutes les surfaces dans le cas contraire
  • Aérer la boutique
  • Laisser couler l’eau afin d’évacuer le volume qui a stagné dans les canalisations intérieures pendant la durée de fermeture
  • Acheter du gel hydro-alcoolique et des masques FFP1 et/ou des masques alternatifs à usage non sanitaire dits « grand public » (voire des visières pour le personnel)
  • Installer une vitre en plexiglas à la caisse pour sécuriser l’hôtesse de caisse
  • Réorganiser les cabines: une cabine sur deux peut être utilisée
  • Préparer un espace dédié dans votre réserve pour accueillir les produits en quarantaine

 

A présent, voyons plus en détails ce que vous devez faire au niveau sécurité.

Ce que préconise le protocole national de déconfinement

 

Mettre en place des mesures barrières : côté personnel

 

  • Se laver les mains à l’eau et au savon et s’essuyer les mains avec du papier à usage unique régulièrement et après chaque client (ou utiliser une solution hydro-alcoolique que vous tiendrez à proximité)
  • Aérer toutes les 3 heures les pièces fermées, et ce durant 15 minutes
  • Désinfecter régulièrement les objets manipulés et les surfaces (sanitaires compris) avec un produit contenant un tensioactif (savon, dégraissant, détergent…)

 

À savoir : Éviter de porter des gants, ils donnent un faux sentiment de protection. Ils deviennent eux-mêmes des vecteurs de transmission. Si toutefois vous en utilisez, ne touchez jamais votre visage avec les gants, faites attention en les ôtant de ne pas toucher avec votre peau, jetez-les après usage et lavez-vous les mains.

 

Il y a également des consignes à faire respecter spécifiquement, selon différents espaces :

En caisse

 

  • Désinfecter le TPE après chaque utilisation
  • Se nettoyer les mains après chaque client avec un gel hydro-alcoolique.

 

En cabines d’essayage

 

Si vous disposez de plusieurs cabines, il est recommandé de n’en utiliser qu’une sur deux.

Si vous n’en avez qu’une, il est préférable de désinfecter la cabine après chaque client(e) et de faire respecter les distances de sécurité dans la queue

 

  • Après chaque essayage, il faut steamer le vêtement avec un défroisseur vapeur à 100 degrés, pour désinfecter. Sinon on met le vêtement 3 jours en quarantaine dans une pièce dédiée.
  • Pour les accessoires et bijoux : désinfecter les produits après chaque essayage avec une lingette désinfectante jetable. Vous pouvez également mettre un papier à usage unique sur la peau du client pour essayer un bracelet ou un collier, par exemples.

 

Comment communiquer ces consignes à vos employés ?

 

Avant d’ouvrir à nouveau votre commerce, commencez à expliquer à votre personnel comment cela va se passer, quelles sont les nouvelles règles d’hygiène, pour que tous puissent revenir travailler en sécurité.

 

  • Si vous le pouvez, contactez-les un par un pour leur expliquer. Si vous avez beaucoup d’employés, communiquez dans un mail toutes les infos importantes.
  • Affichez les consignes dans les espaces de repos du personnel.
  • Invitez-les également à prendre leur température en cas de sensation de fièvre, et à s’auto-surveiller.

 

Mettre en place des mesures barrières : côté clients

 

Mise à disposition

 

  • Installez des distributeurs de gel à l’entrée du magasin et dans le magasin (cabines, caisses…).
  • Mettez des masques à usage unique à disposition des clients qui n’en ont pas
  • Prévoyez au minimum une poubelle pour que les clients puissent y jeter les mouchoirs, les gants, les masques…

 

Distanciation

 

Il faut prévoir une distanciation physique d’au moins 1 mètre entre chaque personne. Cela représente 4 m2 sans contact autour de chaque personne afin de garantir une distance minimale d’un mètre autour d’une personne, dans toutes les directions.

Cette information est à prendre en compte pour déterminer combien de personnes peuvent entrer dans votre boutique simultanément.

 

Pour effectuer le calcul, le Protocole National de Déconfinement explique que pour un magasin : « Il convient de retrancher à la surface totale celle qui est occupée par les rayonnages et les réserves (entre autres) pour déterminer in fine la surface résiduelle pour l’accueil des clients. »

 

Par exemple : une boutique d’une surface 160 m2 peut accueillir simultanément 160/4 = 40 personnes ou salariés.

Sachant que la distance peut être portée au-delà de 4 m2 dans des configurations « dynamiques » comme un magasin où les flux de circulation sont plus difficiles à maîtriser et des phénomènes de concentration difficiles à éviter.

 

Gestion des flux de personnes

 

Respecter la distanciation implique aussi de contrôler le flux de clients à l’entrée et à la sortie pour que la jauge ne soit pas dépassée. Vous devez donc mettre en place des plans de circulation pour garantir la distanciation, dans le but de fluidifier la circulation sous une forme incitative (et non contraignante, le confort du client restant capital !).

 

Comment communiquer ces nouvelles règles à vos clients ?

 

Une phase importante avant la réouverture d’une boutique est bien évidemment de communiquer auprès de sa clientèle ! Cette dernière doit connaître un maximum d’informations avant de se déplacer et être assurée (et rassurée) que vous les accueillez en toute sécurité.

 

Pensez donc à partager sur votre site et/ou vos réseaux sociaux et/ou par newsletters :

 

  • Les nouvelles horaires d’ouverture : envisagez-vous un plein temps ou des demi-journées ? Précisez-le.
  • Les mesures sanitaires mises en place : n’hésitez pas à inviter les clients à venir avec des masques.
  • Le protocole de circulation mis en place afin qu’ils ne soient pas surpris en arrivant.
  • Les produits qu’ils trouveront dans votre boutique : avez-vous réduit votre gamme ? Si oui, il est important qu’ils le sachent.

 

Réouverture : comment faire fonctionner la boutique avec ces nouvelles règles

 

Gérer la boutique en journée

 

Deux priorités au quotidien, donc :

 

  • La sécurité sanitaire : mettez à disposition de vos clients du gel et des masques s’ils n’en n’ont pas en arrivant
  • La gestion des flux : vous pouvez également proposer un système de prise de RDV pour faciliter la circulation en magasin.

 

Les gestes à mettre en place après la fermeture

 

En ce qui concerne le ménage, chaque jour, il va falloir :

 

  • Nettoyer les lieux et toutes les surfaces avec un produit contenant un tensioactif pour dégraisser et désactiver les potentielles traces de SRAS-cov-2.
  • En cas de doute, désinfecter également toutes les surfaces utiles avec des lingettes à usage unique à jeter dans un sac en plastique étanche.
  • Utiliser un aspirateur avec un filtre HEPA HEPA qui retient les micro-organismes de l’air rejeté par l’aspirateur
  • Aérer ensuite 15 minutes
  • Dans les sanitaires, privilégier également des lingettes désinfectantes et nettoyer les poignées de portes, les interrupteurs
  • Penser à laver les masques selon les indications données par le fabricant concernant le lavage (ou à les jeter s’ils sont à usage unique).
  • Faire le tri des vêtements mis en quarantaine

Que faire en cas de non-réouverture ?

 

Si vous ne souhaitez pas (ou ne pouvez pas) rouvrir votre boutique, pensez aux nombreuses solutions alternatives à la vente : drive, vente en visio-conférence, boutique en ligne…. Nous vous conseillons de découvrir notre article dédié.

 

Le digital peut être un bon moyen de continuer une certaine activité et d’effectuer des ventes. Même s’il ne remplace pas la vente physique, il peut cependant être un bon complément. Dans cette période délicate, c’est l’occasion ou jamais de vous pencher sur le sujet !

 

Le (dé)confinement est une première pour nous tous : vendeurs et clients. Il est donc important de respecter toutes ces règles pour garantir la sécurité maximale de vos employés et clients et ne pas laisser une chance au virus de continuer à se propager. La priorité reste la santé de tous.

Avez-vous prévu de rouvrir dès le 11 mai ? Comment appréhendez-vous cette période de transition avant la sortie définitive de la crise ?  Dites-le nous en commentaires !

 

 

 

 

Pin It on Pinterest

Share This